Panier Gourmand Salé

45.00

Faites plaisir à coup sûr avec ce Panier Gourmand Saveurs du Sud qui comprend 4 spécialités provençales haut de gamme :

  • 1 Huile d’olive Grand Cru Vert La Lieutenante en 25 cl (bidon alu pour une parfaite conservation des saveurs)
  • 1 pochon d’Olives Picholine de la Vallée des Baux de Provence La Lieutenante 285g poids net total
  • 1 pot de Pâte d’olive BIO AOP 95 g
  • 1 pot de Caillette Provençale artisanale aux herbes de Provence 180 g

20 en stock

Livraison estimée entre le 16 juin 2021 - 21 juin 2021

J'ai acheté pour offrir et je n'ai eu que des compliments. Merci

Georges

Produits offerts qui ont beaucoup plu. Merci pour votre rapidité.

Martine

Très bons produits. Nous avons adoré la crème de poivrons rouges.

Maryse

Site sérieux et livraison rapide

Christiane

Assortiment très gourmand, bien emballé et de qualité

Josette

De bons produits, je recommande.

Christian

Contente de ma commande.

Béatrice

Des produits bio de qualité, merci

Marie-France

Rapide, sérieux et à l'écoute.

Jennifer

Un terroir, une histoire… un goût authentique

Nous sommes convaincus que les meilleurs cadeaux sont ceux qui procurent des émotions…

Ce panier gourmand est livré prêt à offrir dans un emballage soigné.

Vous pouvez également ajouter un message lors de votre commande qui sera joint au colis. Faites plaisir à coup sûr avec des produits de grande qualité 100% Provence.

Star de notre cuisine, l’huile d’ olive est reconnue aujourd’hui comme la base incontestable d’une alimentation saine. Ce liquide aux reflets

d’or se marie à merveille avec les légumes provençaux (courgettes, aubergines, tomates, poivrons) qui colorent nos assiettes tout au long de l’été. Si la Provence n’est pas un gros producteur en quantité de litres produits, elle demeure une des régions du monde qui donne naissance aux meilleures huiles d’olives. De la Drôme provençale aux olivaies du comté de Nice, les petits terroirs produisent de pures merveilles. De l’huile la plus chère produite à Tourrettes-sur-Loup dans les Alpes-Maritimes aux nombreux producteurs artisanaux, l’éventail de choix est large. Mais l’histoire de l’huile d’olive commence par un paysage peuplé d’arbres aux feuilles délicates qui se parent au printemps du blanc argenté de leurs fleurs et se couvrent l’hiver venu des célèbres Aglandeau, Bouteillan, Cayan, Salonenque, Grossane ou Béruguette. Lumières d’hiver filtrant au travers des filets oranges et verts, qui nappent chaque année le sol des olivaies, silhouettes des paysans qui dansent dans les arbres leur gaule à la main, autant d’images qui évoquent ce nectar aux reflets d’ or que la Provence nous offre à bras ouverts. Si les peignes vibrants qui servent au gaulage ont progressivement remplacé les gaules en châtaignier, l’olivade (cueillette) est toujours un moment de partage et de complicité même si la forte demande en huile d’olive ainsi que les normes européennes tendent à faire disparaître les moulins traditionnels.

Artisans et adversaires du broyage à la meule de pierre s’affrontent. De nombreux moulins à l’ancienne sont transformés aujourd’ hui en musées pour touristes, mais ici et là de courageux irréductibles s’accrochent encore à un concept ancestral du travail de l’olive. Même si ces derniers croisés des moulins traditionnels contestent la saveur des huiles travaillées au broyeur et décantées en cuve inox, le produit demeure d’une excellente qualité gustative et le rendement est nettement amélioré. Fruitée, amère, métallique, chômée, autant d’attributs que l’œnologue vérifie lors de sa dégustation dans des récipients appropriés. Mais pour l’amateur, une huile se goûte sur un simple morceau de pain, c’est là qu’elle exhale toute sa saveur. La création d’une norme A.O.C. devenue A.O.P. pour l’huile d’olive dopent les régions qui y recourent comme le pays de Nyons, les Alpilles, ou encore le Pays niçois qui attend la consécration. Le revers de la médaille étant parfois la flambée des prix. Il faut en effet savoir que la production d’un litre d’ huile nécessite 5 à 8 kilos d’olives ! Les olivaies de Provence ont entamé un plan de restructuration et d’expansion (remise en état des friches et plantation de centaines de nouveaux arbres) qui devrait permettre dans les prochaines années d’augmenter la production et de redonner son lustre à une des meilleures huiles du monde.